TL;DR

2016

Système d'annotation

Lucas Ribeiro

Essayez le projet en cliquant ici

Les commentaires des lecteurs sur le web sont largement remis en question ces dernières années, la légitimité des lecteurs et la pertinence de leurs commentaires sont pointés du doigt. Beaucoup de sites tel que Vice ou Popular Science ont fermé complètement ces espaces par faute d’autre solution. Les sites se désolidarisant de leurs lecteurs, les débats se déplacent sur les réseaux sociaux.

TL;DR se présente comme une actualisation des systèmes de commentaires existants, il installe un langage qui permet de faire interagir des lecteurs dans le corps même de l’article à l’aide d’un système d’annotation. L’idée est de transformer les articles des sites d’actualité en de véritables espaces d’interaction entre les lecteurs mais aussi avec l’auteur.

Le principal objectif est de recentrer le débat sur des points précis de la publication et de distinguer les différents types d’interventions plutôt que de laisser toutes les idées s’entremêler en fin de texte. Les commentaires ont une forme très statique lorsqu’ils sont en pied de page alors que l’outil numérique permet justement une mise en page plus dynamique et interactive. En venant « coudre » les interventions des lecteurs directement à la fin des phrases, la lecture est dynamisée et les commentaires ne sont plus relégués au second plan. Ce moyen permet ainsi d’enrichir la publication et de la replacer comme un catalyseur de réflexions et d’échanges.

Le projet se présente pour le moment comme une forme de recherche autour de ces questions d’annotations. Il pourrait s'adapter à d’autres questionnements actuels comme celui de l’écriture collaborative ou à tout autre contenu possédant ce besoin d’annoter et d’échanger.

Essayez le projet en cliquant ici

Système graphique mis en place pour signaler les différents types de commentaires
L'interface s'adapte à la lecture sur ordinateur, tablette et téléphone
Exemple d'annotation manuscrite d'un ouvrage par plusieurs lecteurs, aussi appelées marginalia
Affiches présentant les signes (papier et calque)
Affiches présentant les signes (papier et calque)
Affiches présentant les signes (papier et calque)
Éditions expliquant la construction des signes et leur mise en place dans une phrase
Éditions expliquant la construction des signes et leur mise en place dans une phrase
Éditions expliquant la construction des signes et leur mise en place dans une phrase
Signes s'insérant à la fin des phrases inspirés par les points de coutures
La position des sliders influe sur le nombre de signes affichés
Affiche décrivant les étapes de réaction des lecteurs

TL;DR

2016

Système d'annotation

Lucas Ribeiro

Essayez le projet en cliquant ici

Les commentaires des lecteurs sur le web sont largement remis en question ces dernières années, la légitimité des lecteurs et la pertinence de leurs commentaires sont pointés du doigt. Beaucoup de sites tel que Vice ou Popular Science ont fermé complètement ces espaces par faute d’autre solution. Les sites se désolidarisant de leurs lecteurs, les débats se déplacent sur les réseaux sociaux.

TL;DR se présente comme une actualisation des systèmes de commentaires existants, il installe un langage qui permet de faire interagir des lecteurs dans le corps même de l’article à l’aide d’un système d’annotation. L’idée est de transformer les articles des sites d’actualité en de véritables espaces d’interaction entre les lecteurs mais aussi avec l’auteur.

Le principal objectif est de recentrer le débat sur des points précis de la publication et de distinguer les différents types d’interventions plutôt que de laisser toutes les idées s’entremêler en fin de texte. Les commentaires ont une forme très statique lorsqu’ils sont en pied de page alors que l’outil numérique permet justement une mise en page plus dynamique et interactive. En venant « coudre » les interventions des lecteurs directement à la fin des phrases, la lecture est dynamisée et les commentaires ne sont plus relégués au second plan. Ce moyen permet ainsi d’enrichir la publication et de la replacer comme un catalyseur de réflexions et d’échanges.

Le projet se présente pour le moment comme une forme de recherche autour de ces questions d’annotations. Il pourrait s'adapter à d’autres questionnements actuels comme celui de l’écriture collaborative ou à tout autre contenu possédant ce besoin d’annoter et d’échanger.

Essayez le projet en cliquant ici